chiffrer


chiffrer

chiffrer [ ʃifre ] v. <conjug. : 1>
• 1515; de chiffre
I
1 V. intr. Vx Utiliser les chiffres (I) pour calculer. compter.
2 V. tr. Noter à l'aide de chiffres. Chiffrer les pages d'un registre. numéroter.
Plus cour. Évaluer en chiffres. Chiffrer les pertes. Pronom. (pass.) La dépense se chiffre à mille francs.
Mus. Noter au moyen de chiffres. Chiffrer un accord. P. p. adj. Basse chiffrée.
3 V. intr. Cour. S'additionner. Ça finit par chiffrer, par coûter cher.
II V. tr.
1Écrire, noter en chiffre (II), en un code conventionnel et secret. aussi crypter . Chiffrer une correspondance secrète. P. p. adj. Message, télégramme chiffré.
2Orner d'un chiffre. Chiffrer du linge. « un portefeuille chiffré d'une couronne de comte » (Martin du Gard). P. p. adj. Mouchoir chiffré.
⊗ CONTR. Déchiffrer.

chiffrer verbe transitif Affecter d'un numéro d'ordre les pages d'un cahier, d'un registre ; numéroter. Évaluer quelque chose (à tant) par des calculs : Chiffrer le coût d'une réparation. Marquer du linge, de la vaisselle, etc., au chiffre de quelqu'un. Transformer un message par un procédé de chiffrement. ● chiffrer (expressions) verbe transitif Chiffrer une basse, écrire, au-dessus ou au-dessous des notes de cette basse, des chiffres qui indiquent des accords. ● chiffrer (synonymes) verbe transitif Affecter d'un numéro d'ordre les pages d'un cahier, d'un registre ;...
Synonymes :
- numéroter
Évaluer quelque chose (à tant) par des calculs
Synonymes :
chiffrer verbe intransitif Familier. Former un total important : Des dépenses qui commencent à chiffrer.chiffrer (synonymes) verbe intransitif Familier. Former un total important
Synonymes :

chiffrer
v. tr.
d1./d évaluer, fixer le chiffre de. Chiffrer une dépense.
Pp. adj. Estimations chiffrées.
d2./d Numéroter. Chiffrer des pages.
d3./d Traduire dans un code secret. Chiffrer un texte.
d4./d MUS écrire le chiffre d'un accord.

⇒CHIFFRER, verbe trans.
I.— [Sans idée de secret]
A.— Rare. Écrire, transcrire en chiffres.
Emploi pronom. passif. Être noté en chiffres :
1. ... un tableau pareil à ceux qui indiquent la position des équipes à la pelote basque, où se chiffrent en blanc et rouge le flux et le reflux des valeurs.
MORAND, New York, 1930, p. 55.
Emploi abs. Écrire, transcrire des chiffres :
2. Hyacinthe, sans instruction, mais bon calculateur et chiffrant bien, possédait ce qu'on appelait alors une belle main; ...
A. FRANCE, Le Petit Pierre, 1918, p. 178.
B.— P. méton.
1. Calculer en se servant de chiffres. Déterminer, sans opérations arithmétiques à chiffrer, les résultats des formules d'usinage (J. PETHOUD, Principes mod. d'organ. industr. et comm., 1931, p. 64).
Emploi abs. Apprendre aux enfants à lire, écrire et chiffrer (POURRAT, Gaspard des Montagnes, Le Château des sept portes, 1922, p. 158).
2. Évaluer en chiffres.
a) Cour. [Avec souvent un compl. second indiquant le résultat du calcul : prép. à s'il s'agit d'une évaluation précise, prép. par s'il s'agit de l'évaluation vague d'une somme indéterminée mais importante] Évaluer, calculer (une somme, un total) en chiffres. Chiffrer le gain obtenu ou la perte éprouvée (VERNE, Le Tour du monde en 80 jours, 1873, p. 30) :
3. ... un diablotin m'a proposé, sur le pont, de couper la gorge à Lébiadkine et à sa sœur Maria Timopheievna, pour me débarrasser de mon mariage. Il m'a demandé trois roubles d'avance. Mais il a chiffré le coût de l'opération à quinze roubles.
CAMUS, Les Possédés, adapté de Dostoïevski, 1959, p. 1032.
Emploi pronom. passif. C'est par dizaines de millions que se chiffre en effet la fortune du grand sucrier, ou du grand métallurgiste (MAURRAS, L'Avenir de l'intelligence, 1905, p. 61). Les capitaux rassemblés se chiffrèrent par millions (CENDRARS, L'Or, 1925, p. 144). Un accroissement en flèche du nombre des victimes, qui se chiffra à près de sept cents par semaine (CAMUS, La Peste, 1947, p. 1308).
Emploi abs. ou, plus rarement, pronom., fam. Ça chiffre, ça se chiffre. Cela s'élève à une somme, un total importants.
b) Au fig., littér. [L'obj. désigne une pers., des sentiments] Estimer avec précision la valeur de quelqu'un, d'un de ses attributs, etc. Nous sommes tous chiffrés, non d'après ce que nous valons, mais d'après ce que nous pesons (BALZAC, Le Médecin de campagne, 1833, p. 56). Homme actif et pressé, habitué à chiffrer ses tendresses (ZOLA, Au Bonheur des dames, 1883, p. 453) :
4. Nul homme plus que lui [Caillaux] ne méprise les hommes. Il les chiffre et il les croit tous à vendre.
BARRÈS, Mes cahiers, t. 11, 1914-18, p. 308.
Emploi pronom. passif :
5. — Quand même, disait l'abbé, votre science n'explique pas tout! L'amour, la charité, le dévouement, ça ne se chiffre pas en calories!
— Pardon, objectait Gaure. Ça se chiffre en sécrétions de glandes. Que je vous enlève les surrénales, mon cher ami, et vous perdrez cette belle logique dont vous êtes si vain.
VAN DER MEERSCH, Invasion 14, 1935, p. 72.
3. Rare. Placer dans une série, numéroter :
6. Il prit les notes qu'il avait posées à sa droite, (...) et il les mit dans une enveloppe qu'il cacheta, après l'avoir chiffrée : numéro 1.
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, p. 437.
C.— P. ext., MUS.
1. Transcrire les notes à l'aide de chiffres. Noter (...) les chansons des anthropophages, chiffrer leur musique (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 348).
2. Chiffrer une basse. Indiquer par des chiffres placés au-dessus ou au-dessous des notes, les accords d'une basse. Il n'est pas difficile de chiffrer la basse et de savoir quel accord elle porte (Ch. KŒCHLIN, Ét. sur l'écriture de la fugue d'école, 1933, p. 20).
II.— [Avec une idée de secret] Transcrire des messages en un langage secret. Synon. coder; anton. déchiffrer, décrypter. Chiffrer des dépêches de quinze ou vingt pages (STENDHAL, La Chartreuse de Parme, 1839, p. 14).
Prononc. et Orth. :[], (je) chiffre []. Ds Ac. 1694-1932. FÉR. Crit. t. 1 1787 propose la graph. chifrer. Étymol. et Hist. 1. 1515 « calculer à l'aide de chiffres » (LORTIE, Arithm. ds DG); 1611 chiffré « calculé » (COTGR.); 2. 1574 « écrire (un message) avec un chiffre » (Lettre de M. Stuart à l'archevêque de Glasgow ds GDF. Compl.); 1611 chiffré « codé » (COTGR.); 3. a) 1680 « numéroter à l'aide de chiffres » (RICH.); b) 1771 mus. (Trév.); 1837 basse chiffrée (J.-G. KASTNER, Gramm. musicale, p. 10); 4. 1834 « compter, évaluer » (LAND.). Dér. de chiffre; dés. -er. Fréq. abs. littér. :83.
DÉR. 1. Chiffrable, adj. Qui peut être évalué de façon précise et exprimé en chiffres. Une performance chiffrable, un record quantitatif (JANKÉLÉVITCH, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien, 1957, p. 233). []. 1re attest. 1875 (Achille MERCIER, Reconstruction du patrimoine national et de la famille, Paris, p. 27 ds LITTRÉ); de chiffrer, suff. -able. Fréq. abs. littér. : 2. 2. Chiffrage, subst. masc. Action de chiffrer. a) [Correspond à chiffrer I B 2]. Chiffrage en argent des documents relatifs aux matières, à la main-d'œuvre et aux frais (BRUNERIE, Les Industr. alim., 1949, p. 219). b) [Correspond à chiffrer I C]. Si la basse se termine par Dominante-Tonique, (...) le chiffrage est nécessairement 5 5 (Ch. KŒCHLIN, Traité de l'harmonie, t. 1, 1927-30, p. 29). c) Action d'orner d'un chiffre [Correspond à chiffre I B 3]. Le chiffrage des draps et du linge (La Civilisation écrite, 1939, p. 3405). d) [Correspond à chiffrer II] Chiffrage d'une dépêche. La plupart des dict. gén. enregistrent aussi le subst. masc. chiffrement, synon. de chiffrage dans cet emploi. P. métaph. Vient le psychanalyste : l'obscurité du poème ne sera pour lui qu'un effet de chiffrage du subconscient ou de l'inconscient (RICŒUR, Philos. de la volonté, 1949, p. 381). []. Ds Ac. 1932. 1res attest. a) 1853 mus. (M.-G.-A. SAVARD, Cours complet d'harmonie théorique et pratique, p. 57), b) 1866 « art ou action d'écrire en chiffres (code) » (Lar. 19e), c) 1877 « action de fixer un chiffre, d'évaluer » (LITTRÉ Suppl.); de chiffrer, suff. -age. Fréq. abs. littér. : 1. 3. Chiffreur, subst. masc. a) Celui qui utilise des chiffres, qui calcule avec des chiffres. Je suis si mauvais chiffreur, que je n'ose assumer un total (VERLAINE, Correspondance, t. 2, 1891, p. 170). Emploi adj., rare. La notation décimale convient quand l'équipement du calcul comporte 10 positions comme les doigts des mains ou la position d'une roue chiffreuse (E.-C. BERKELEY, Cerveaux géants, 1957, p. 244). b) Celui qui transcrit des messages en langage chiffré. Le chiffreur mettait sans repos en bouillie le télégramme pour Pékin (GIRAUDOUX, Siegfried et le Limousin, 1922, p. 52). [], fém. [-ø:z]. FÉR. Crit. t. 1 1787 propose la graph. chifreur. Ds Ac. 1694-1932. 1res attest. a) 1529 chyfreux « celui qui écrit en chiffre » (G. TORY, Champfleury, LXXIII v° ds IGLF), attest. et forme isolées, 1953 « attaché au service du chiffre » (ROB., s.v. chiffrer); b) 1630 chifreur « celui qui calcule au moyen de chiffres » (MONET Abrégé); de chiffrer, suff. -eur2. Fréq. abs. littér. : 3.
BBG. — LAURENT (P.). Contribution à l'hist. du lex. fr. Romania. 1925, t. 51, p. 36 (s.v. chiffreur). — MAT. Louis-Philippe 1951, p. 34.

chiffrer [ʃifʀe] v.
ÉTYM. 1515; de chiffre.
———
I (→ Chiffre, I.).
1 V. intr. Vx. Utiliser les chiffres pour calculer. Compter.
1 Je l'ai vu calculer, nombrer, chiffrer, rabattre.
J.-B. Rousseau, Rép. à Chaul., in Littré.
2 V. tr. Numéroter, dénombrer à l'aide de chiffres. || Chiffrer les pages d'un registre.
Évaluer en chiffres. || Chiffrer ses revenus, ses dépenses annuelles. || Chiffrer (qqch.) à… : calculer précisément en chiffres.
(Pron. passif). || Ses dépenses se chiffrent à tant par mois. || Chiffrer (qqch.) par : évaluer de façon vague (qqch.). || Opération qui se chiffre par plusieurs millions de déficit, de bénéfice.
Mus. Noter au moyen de chiffres. || Chiffrer un accord.Au p. p. || Basse chiffrée.
3 V. intr. S'additionner. || Ça finit par chiffrer !, par coûter cher.
———
II V. tr. (→ Chiffre, II.).
1 Écrire, noter en chiffre, en un code conventionnel et secret. || Chiffrer une correspondance secrète, un télégramme.Au p. p. || Message chiffré.
1.1 Dans ma poche le petit carnet où leurs noms sont chiffrés est doué de puissance consolatrice.
Jean Genet, Journal du voleur, p. 266.
2 Orner d'un chiffre.Au p. p. || Papier, linge chiffré.
2 Dans un portefeuille chiffré d'une couronne de comte, les photographies de Mme de Fontanin, de Daniel, de Jenny, voisinaient avec celles, dédicacées, d'une chanteuse viennoise.
Martin du Gard, les Thibault, t. VI, p. 69.
——————
chiffré, ée p. p. adj.
Voir ci-dessus à l'article.
DÉR. Chiffrable, chiffrage, chiffrement, chiffreur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chiffrer — CHIFFRER. verb. a. Marquer par chiffres, compter avec la plume. Ne savoir pas chiffrer. Apprendre à chiffrer. Un homme qui chiffre bien. Chiffrer les pages d un registre. f♛/b] Il signifie aussi Écrire en chiffre. Chiffrer une dépêche. [b]Chiffré …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • chiffrer — Chiffrer. v. n. Compter, marquer par chiffres. Il faut chiffrer toutes ces sommes. chiffrez toutes ces pages. apprendre à chiffrer. cet homme chiffre bien. Il signifie aussi, Escrire en chiffre. Allez chiffrer cette lettre …   Dictionnaire de l'Académie française

  • CHIFFRER — v. n. Marquer par chiffres ; compter avec la plume. Ne savoir pas chiffrer. Apprendre à chiffrer. Un homme qui chiffre bien.   Il s emploie, comme verbe actif, dans le sens de Numéroter, distinguer par des chiffres. Chiffrer les pages d un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CHIFFRER — v. intr. Se servir des chiffres pour calculer. Ne savoir pas chiffrer. Apprendre à chiffrer. Un homme qui chiffre bien. Il s’emploie, comme verbe transitif, dans le sens de Numéroter, distinguer par des chiffres. Chiffrer les pages d’un registre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • chiffrer — (chi fré) v. n. 1°   Calculer avec les chiffres. •   Je l ai vu calculer, nombrer, chiffrer, rabattre, J. B. ROUSS. Rép. à Chaul.. •   Peut être devraient elles apprendre à chiffrer avant tout, J. J. ROUSS. Ém. v.. 2°   V. a. Numéroter. Chiffrer… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Chiffrer — Chiffrement  Ne doit pas être confondu avec Chiffrage des accords. Exemple de codage à masque jetable Le chiffrement, parfois appelé à tort …   Wikipédia en Français

  • chiffrer — vt. , calculer, faire le calcul ; compter, dénombrer, évaluer le coût d un travail ou d un bien : chifrâ (Albanais.001, Villards Thônes). A1) atteindre un chiffrer chiffre /// prix /// coût /// montant chiffrer important // élevé : chifrâ vi.… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • chiffrer — ● vt. ►CRYPTO Coder un message afin qu il ne soit lisible qu à l aide d une clé, qui peut être publique ou privée. Ceci permet d empêcher un importun de lire le message ainsi protégé. Voir chiffrement. Les anglicismes encoder et encrypter sont… …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Chiffrer une basse — ● Chiffrer une basse écrire, au dessus ou au dessous des notes de cette basse, des chiffres qui indiquent des accords …   Encyclopédie Universelle

  • se chiffrer — ● se chiffrer verbe pronominal Se monter à tant, atteindre tel ou tel total : Sa fortune se chiffre à vingt milliards. Se compter par, en (centaines, milliers, etc.) …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.